fren
Connexion

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Actualites

François Cheota Ngoumkwa : « Asfh-Cam va nous aider à désengorger les prisons »

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Administrateur de prison, le Chef Service de la Discipline, des Activités Socioculturelles et Educatives de la prison centrale de New Bell revient sur ses attentes. Ceci se passe à Douala le 22 juin 2017 dernier lors du passage de l’association Asfh-Cam dans l’enceinte de l’établissement pénitencier.

Asfh-Cam : Parlez-nous brièvement de la visite guidée de ce jour à la prison centrale de New Bell.

François CHEOTA NGOUMKWA : Nous avons commencé par le quartier des mineurs, le quartier féminin, le quartier des personnes âgées dites personnes du troisième âge. Puis, nous sommes allés au quartier VIP ensuite nous avons terminé avec les ateliers : les différents ateliers de la prison notamment le centre informatique, les trois ateliers de coutures, les ateliers de bricolage comme le tissage de sacs et autres.

Asfh-Cam : Qu’attendez-vous de la visite des Avocats sans frontières humanitaires du Cameroun ?

François CHEOTA NGOUMKWA : Nous connaissons le rôle des avocats, ils sont là pour défendre leurs clients. Et si une telle association se présente dans la prison, c’est pour résoudre le problème des détenus, notamment les démunis puisqu’ils ne sont pas tous en mesure de s’offrir les services d’un avocat. Donc, cela nous aidera à désengorger les prisons. Quand vous venez en appui, ça allège un peu notre tâche. Nous avons espoir que votre clinique résoudra le problème de surpopulation.

Asfh-Cam : Par rapport à vos missions ici en prison, comment pensez-vous qu’Asfh-Cam puisse vous épauler ?

François CHEOTA NGOUMKWA : Comme ils viennent en appui, ils peuvent nous aider dans le domaine de l’encadrement des détenus, notamment dans l’aspect hygiène. Vous savez, si un détenu vit dans un milieu malpropre, cela apporte beaucoup de maladies. Nous attendons surtout et d’ailleurs ça relève de leurs domaines, leur contribution pour la libération des détenus, ce qui désengorgerait la prison centrale de Douala.

A L’école du Droit

" Chaque être humain a doit a la vie ...."

Charte Africaine des Droits de l'Homme, 1980 Ratifie par le Cameroun en 2012.

Partenaires

PROMO 008 | Dream Law Association | APPRODH | UJAC CAmeroun | Justice et Liberte | A30PROFFEDCAM

Restez Connecté

 
 
©2021 ASFHCAM. All Rights Reserved. Designed By AZMULTIMEDIA

Search