Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/libraries/cms/application/cms.php on line 470
Actualites
Connexion

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/plugins/system/helix3/core/classes/menu.php on line 258

Actualites

Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_caption in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 43
src="/images/2018/04/20/Photos Kodengui.jpeg" alt="
Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_alt in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 46
" itemprop="thumbnailUrl"/>

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Détenus illégalement, ils ont peu à peu recouvré leurs libertés grâce à une requête d’Habeas Corpus des humanitaires.

L’on se souvient encore de la promesse faite aux mineurs de la prison centrale de Kodengui lors de la fête nationale de la jeunesse le 11 février 2018 dernier. «Tous les détenus mineurs contraignables seront libérés après vérification au parquet, sous ordre du Procureur Général », déclarait alors Me Tchatat Pélérine à l’endroit des 101 mineurs qui l’écoutaient attentivement. Ce jour, l’association des Avocats Sans Frontières Humanitaires (Asfhcam) a redonné un réel espoir à ces enfants qui pour la plupart étaient des laissés pour compte.

Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_caption in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 43
src="/images/2018/04/20/Photos Kodengui.jpeg" alt="
Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_alt in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 46
" itemprop="thumbnailUrl"/>

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Détenus illégalement, ils ont peu à peu recouvré leurs libertés grâce à une requête d’Habeas Corpus des humanitaires.

L’on se souvient encore de la promesse faite aux mineurs de la prison centrale de Kodengui lors de la fête nationale de la jeunesse le 11 février 2018 dernier. «Tous les détenus mineurs contraignables seront libérés après vérification au parquet, sous ordre du Procureur Général », déclarait alors Me Tchatat Pélérine à l’endroit des 101 mineurs qui l’écoutaient attentivement. Ce jour, l’association des Avocats Sans Frontières Humanitaires (Asfhcam) a redonné un réel espoir à ces enfants qui pour la plupart étaient des laissés pour compte.

Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_caption in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 43
src="/images/2018/04/20/Photos Kodengui.jpeg" alt="
Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_alt in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 46
" itemprop="thumbnailUrl"/>

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Détenus illégalement, ils ont peu à peu recouvré leurs libertés grâce à une requête d’Habeas Corpus des humanitaires.

L’on se souvient encore de la promesse faite aux mineurs de la prison centrale de Kodengui lors de la fête nationale de la jeunesse le 11 février 2018 dernier. «Tous les détenus mineurs contraignables seront libérés après vérification au parquet, sous ordre du Procureur Général », déclarait alors Me Tchatat Pélérine à l’endroit des 101 mineurs qui l’écoutaient attentivement. Ce jour, l’association des Avocats Sans Frontières Humanitaires (Asfhcam) a redonné un réel espoir à ces enfants qui pour la plupart étaient des laissés pour compte.

Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_caption in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 43
src="/images/2018/04/20/Photos Kodengui.jpeg" alt="
Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_alt in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 46
" itemprop="thumbnailUrl"/>

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Détenus illégalement, ils ont peu à peu recouvré leurs libertés grâce à une requête d’Habeas Corpus des humanitaires.

L’on se souvient encore de la promesse faite aux mineurs de la prison centrale de Kodengui lors de la fête nationale de la jeunesse le 11 février 2018 dernier. «Tous les détenus mineurs contraignables seront libérés après vérification au parquet, sous ordre du Procureur Général », déclarait alors Me Tchatat Pélérine à l’endroit des 101 mineurs qui l’écoutaient attentivement. Ce jour, l’association des Avocats Sans Frontières Humanitaires (Asfhcam) a redonné un réel espoir à ces enfants qui pour la plupart étaient des laissés pour compte.

Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_caption in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 43
src="/images/2018/04/20/Photos Kodengui.jpeg" alt="
Notice: Undefined property: stdClass::$image_intro_alt in /home/asfhcam/domains/asfhcam.org/public_html/templates/shaper_helix3/html/layouts/joomla/content/intro_image.php on line 46
" itemprop="thumbnailUrl"/>

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Détenus illégalement, ils ont peu à peu recouvré leurs libertés grâce à une requête d’Habeas Corpus des humanitaires.

L’on se souvient encore de la promesse faite aux mineurs de la prison centrale de Kodengui lors de la fête nationale de la jeunesse le 11 février 2018 dernier. «Tous les détenus mineurs contraignables seront libérés après vérification au parquet, sous ordre du Procureur Général », déclarait alors Me Tchatat Pélérine à l’endroit des 101 mineurs qui l’écoutaient attentivement. Ce jour, l’association des Avocats Sans Frontières Humanitaires (Asfhcam) a redonné un réel espoir à ces enfants qui pour la plupart étaient des laissés pour compte.

A L’école du Droit

" Chaque être humain a doit a la vie ...."

Charte Africaine des Droits de l'Homme, 1980 Ratifie par le Cameroun en 2012.

Partenaires

PROMO 008 | Dream Law Association | APPRODH | UJAC CAmeroun | Justice et Liberte | A30PROFFEDCAM

Restez Connecté

 
 
©2023 ASFHCAM. All Rights Reserved. Designed By AZMULTIMEDIA

Search